Agir

L’association LAINAMAC, lauréate du prix Terre & Fils pour les savoir-faire 2021

Terre & Fils

LAINAMAC, une association qui structure la filière laine de Nouvelle Aquitaine et du Massif Central, reçoit le prix Terre & Fils pour les savoir-faire. Toutes nos félicitations à sa directrice, Géraldine Cauchy, et à son équipe !

Le 28 mai dernier, les partenaires d’Innover à la Campagne arrivaient de la France entière pour se réunir au Pont du Gard, à l’occasion de la cérémonie de remise des prix. Terre & Fils y était, représenté par notre président fondateur, Jean-Sébastien Decaux, et notre directrice générale, Laure Lignon. Après plusieurs semaines à étudier chacun des dossiers reçus, nous avons eu le plaisir de décerner notre prix pour les savoir-faire à l’association LAINAMAC, dirigée depuis 11 ans par Géraldine Cauchy. Nous avons posé quelques questions à la lauréate. 

Terre & Fils : Comment fonctionne LAINAMAC ?

Géraldine Cauchy : Notre association est située sur la commune de Felletin, dans la Creuse, à 10 kilomètres d’Aubusson, petite ville réputée pour la tapisserie dans le monde entier. Notre structuration est atypique pour une filière laine car nous ne sommes pas un groupement d’éleveurs ovins mais d’abord un groupement d’entreprises qui fabriquent des produits finis (des tapis et des tapisseries) ou semi-finis (du fil de laine). Nous comptons des manufactures, des filatures et des artisans d’art. Et quelques éleveurs, bien sûr. Nos principaux débouchés commerciaux sont le marché de la literie, de la matelasserie, de la décoration d’intérieur et de l’habillement. Nous avons également la responsabilité de la gestion des labels « Indication Géographique » pour les tapis et les tapisseries d’Aubusson depuis 2018.

T&F : Vous avez entamé un programme de recherche pour aller plus loin dans cette logique de filière. Sur quoi porte-t-il ?

G.C. : Nous nous intéressons au patrimoine des races ovines de notre territoire. Nous avons travaillé sur la brebis limousine, emblématique du Plateau de Millevaches, dont la laine est très jarreuse (drue et piquante). Cette année nous allons réaliser des tests d’approvisionnement sur du fil à tricoter haut de gamme issu de cette laine. C’est un parti pris assez osé mais, avec une filière de transformation adaptée, nous espérons pouvoir démontrer que la laine, bien que jarreuse, peut avoir un fort intérêt sur un marché de niche. Nous allons également mener des recherches sur la race charollaise, qui donne une laine fine mais courte. Nous partons des races existantes chez les éleveurs pour voir quels débouchés peuvent être envisagés dans les domaines de la literie, de la matelasserie, de la décoration d’intérieur et de l’habillement. 

T&F : De quelle manière êtes-vous engagés dans la transmission des savoir-faire de la filière laine ?

G.C. : LAINAMAC est un organisme de formation professionnelle continue depuis 2012. Nous proposons des parcours de formation qui vont d’une semaine à un mois, avec un minimum de 35 heures. Et nous sommes en lien avec l’association Felletin Patrimoine Environnement, qui organise les Journées Nationales de la Laine et les Journées Européennes du Feutre. Dans le cadre de ces deux événements, nous offrons des formations courtes au public pour lui faire découvrir la laine et ses principales applications : le feutre, la maille, la teinture, le tissage, la passementerie, la broderie, la dentelle, les tissus d’ameublement. 

T&F : Concrètement, qu’est-ce que le prix Terre & Fils va apporter aux projets de l’association ?

G.C. : Quand on travaille dans le milieu associatif depuis la Creuse, on a vraiment l’impression d’être invisibles. Pourtant, nous organisons l’événement Oh my laine! à Paris pour faire connaître la laine du Massif Central et de Nouvelle Aquitaine auprès des Parisiens et d’un public plus large. Mais malgré cela, nous nous sentons en dehors des émetteurs. Alors j’ai été très émue quand on nous a annoncé que l’association était lauréate. Les fonds obtenus sont destinés à notre programme de recherche sur les laines de Creuse. Et au-delà de cette contribution financière, le prix nous offre aussi une reconnaissance et un accompagnement stratégique important pour poursuivre nos activités.