Agir

Lancement du concours « Innover à la campagne » 2021

Terre & Fils

Destiné à valoriser les savoir-faire et initiatives dans nos territoires, ce concours national tisse une communauté prometteuse.

« Notre but est de saluer une dynamique, un savoir-faire ou une idée ancrée dans un territoire, commente d’entrée Pascale Rossler. Et, visiblement, il y a de belles choses à entreprendre ! » Le ton – enthousiaste – est donné par la coordinatrice du concours « Innover à la campagne ». D’une année sur l’autre, il y a de plus en plus de candidatures, et elle s’en réjouit. Depuis deux ans, Terre & Fils accompagne le concours et lui apporte davantage de visibilité. « Il manquait un rendez-vous d’envergure nationale sur le sujet, et Terre & Fils, grâce à son réseau et son expérience, nous a aidés à lui donner la dimension nécessaire. » Résultat : plus de 200 candidatures sont encore attendues pour la prochaine édition. Neuf prix régionaux ou thématiques parrainés par des groupes prestigieux comme Danone ou Carrefour seront décernés pour cette édition. Dans le jury figurera notamment Guillaume Pepy, le président d’Initiative France, ou encore l’entrepreneur et ancien ministre Arnaud Montebourg.

Fidèle à sa philosophie, Terre & Fils a lancé cette année un prix dédié aux savoir-faire. « Pour ce lauréat en particulier, il s’agit d’identifier une association qui œuvre à la valorisation de savoir-faire emblématiques de son territoire, car ces initiatives ne sont pas l’apanage des entreprises », précise Laure Lignon, directrice générale de Terre & Fils. Et, de toute évidence, elles ne sont pas non plus figées dans certaines images d’Épinal… « Nous aimons nous laisser surprendre et nous sommes servis. Ainsi, certaines candidatures sont à la fois ancrées dans une tradition et dotées d’une innovation contemporaine très intéressante. » Pascale Rossler confirme, anciens lauréats à l’appui. « Nous avons par exemple récompensé Géochanvre, qui produit dans l’Yonne, avec du chanvre naturel local, des toiles biodégradables ainsi qu’un paillage pour l’agriculture qui se décompose en nourrissant les sols sans produits toxiques. »

C’est bien le but avoué de l’opération : permettre à ces lauréats de grandir et de se développer, comme l’illustre Elouan Le Gouge, cofondateur d’Eldom, dans les Côtes-d’Armor. Désormais, ses solutions photoluminescentes commencent à briller partout en France. À partir de minéraux naturels locaux qui se rechargent à la lumière solaire ou artificielle, cette start-up propose un système de balisage nocturne entièrement autonome. Remarquée par les membres du jury lors de sa première participation, la jeune entreprise avait été invitée à revenir l’année suivante, où elle a été distinguée. Et, depuis son prix, elle a développé son réseau de distributeurs en dehors de la Bretagne. « Car c’est aussi cela, l’esprit de ce rendez-vous, se réjouit Laure Lignon. Les contacts ne se limitent pas à l’événement. Nous voulons saluer des initiatives, mais aussi créer une véritable communauté “Innover à la campagne” entre lauréats et membres du jury pour faire grandir et rayonner nos savoir-faire durablement. »

Brillante expérience